hautesse

hautesse

hautesse [ 'otɛs ] n. f.
XIIIe; de haut
Vx Titre honorifique donné autrefois à certains hauts personnages, et en particulier au sultan de Turquie. Sa Hautesse. altesse. ⊗ HOM. Hôtesse (hôte).

⇒HAUTESSE, subst. fém.
Titre honorifique donné autrefois à certains hauts personnages, et spéc. au sultan de Turquie. Synon. Altesse, Majesté. Sa Hautesse le sultan de Turquie. Un firman de Sa Hautesse (Ac. 1835-1935). Ce Turc qui disait : « Je rends chaque jour grâce à Sa Hautesse de ce que ma tête est sur mes épaules » (CONSTANT, Journaux, 1804, p. 179). Les califes lui font de précieux envois; elle reçoit par mer les dons de ces Hautesses (HUGO, Légende, t. 3, 1877, p. 394) :
LE CHAMBELLAN. — (...) Dans quelques instants le roi reçoit en cette salle le chevalier de Wittenstein qui s'est enfin décidé, après trois mois de lune de miel, à présenter sa jeune épouse à la Cour. Sa Hautesse entend qu'un divertissement clôture la solennité...
GIRAUDOUX, Ondine, 1939, II, 1, p. 83.
Rem. Péguy emploie le terme au sens anc. de « noblesse, hauteur d'âme » : Quelques-uns sont rangés parmi tant de noblesses Qu'ils ont le cœur plus haut qu'un cœur cornélien. Avec eux vous traînez parmi cette hautesse Le simple souvenir du temps qu'on n'avait rien (Ève, 1913, p. 766).
Prononc. et Orth. : [] init. asp. Att. ds Ac. dep. 1694. Homon., à l'aspiration près, hôtesse. Étymol. et Hist. 1. 1re moitié XIIe s. « hauteur, lieu élevé (ici le ciel) » (Psautier Oxford, 112, 5 ds T.-L. : Nostre Deu, chi es halteces [in altis] habite); 2. ca 1155 « haut rang » (WACE, Brut, 2758, ibid.); d'où XIIIe s. « titre honorifique » vostre Hautece (cité ds DU CANGE, s.v. altitudo). Du b. lat. altitia « hauteur » IVe s. (ds TLL s.v. 1764, 71), formé sur altus « haut »; cf. aussi ital. altezza, esp. port. alteza, cat. altesa, v. aussi altesse. Fréq. abs. littér. : 30.

hautesse ['otɛs] n. f.
ÉTYM. Déb. XIIIe; haltesce « lieu élevé, paradis », v. 1120; « haut rang », v. 1155; de haut.
Vx. Titre honorifique donné à certains hauts personnages, et en particulier au sultan de Turquie. || Un firman de sa Hautesse. || Votre Hautesse. Altesse.
1 Petits hommes (…) qui vous donnez sans pudeur de la hautesse et de l'éminence, qui est tout ce que l'on pourrait accorder à ces montagnes (…)
La Bruyère, les Caractères, XII, 119.
2 Et pour empêcher qu'il n'entre quelque pensée en contrebande dans la sacrée ville impériale, commettons spécialement le premier médecin de sa hautesse (…) lequel médecin, ayant déjà tué quatre personnes augustes de la famille ottomane (…)
Voltaire, Facéties, De l'horrible danger de la lecture.
HOM. Hôtesse.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • hautesse — Hautesse. s. f. Titre qu on donne au Grand Seigneur ou Sultan des Tures. Sa Hautesse …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Hautesse — (fr., spr. Hohteß), 1) Hoheit, Würde, Ansehen; 2) der französische Anredetitel an den Großsultan …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Hautesse — (frz., spr. otess ), Hoheit …   Kleines Konversations-Lexikon

  • hautesse — (hô tè s ) s. f. 1°   Au sens propre qui n est plus usité, élévation, hauteur. •   Ce mystère surpasse par sa hautesse la mesure de notre sens, Confess. de foi protest. dans BOSSUET Euch. I, 4. 2°   Titre qu on donne au sultan ; en cet emploi, on …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • HAUTESSE — s. f. (H s aspire.) Titre qu on donne au sultan. Un firman de Sa Hautesse …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • HAUTESSE — n. f. Titre qu’on donnait au sultan. Un firman de Sa Hautesse …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Hautesse — Hau|tesse [o tɛs] die; , n [...sn̩] <aus gleichbed. fr. hautesse>: 1. (veraltet) Hoheit, Herrlichkeit. 2. (ohne Plur.) Anrede für hochgestellte Persönlichkeiten …   Das große Fremdwörterbuch

  • hautesse — …   Useful english dictionary

  • Melek Tourhan — Sultana Melek in 1938 (photo by Riad Shehata) Sultana of Egypt Tenure 19 December 1914 – 9 October 1917 …   Wikipedia

  • hôte — hôte, hôtesse [ ot, otɛs ] n. • XIIe (h)oste; lat. hospes, itis I ♦ A ♦ Un hôte, une hôtesse. 1 ♦ Personne qui donne l hospitalité, qui reçoit qqn. ⇒ amphitryon, maître (de maison). Remercier ses hôtes. Hôtesse charmante, avenante, cordiale. Robe …   Encyclopédie Universelle


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»